Prégermination ou germination en vert de l’orge brassicole

La prégermination, ou la germination en vert, est la germination prématurée du grain avant la récolte. La prégermination se produit lorsque l’orge mûre est encore au champ lors d’épisodes prolongés de pluie avant la récolte.

Pour être sélectionnée aux fins de maltage, l’orge doit conserver 95 % de son énergie de germination. La prégermination diminue la capacité de l’orge à conserver un niveau élevé d’énergie de germination dans des conditions d’entreposage de longue durée. Même si l’orge prégerminée peut produire un malt de qualité, elle doit être maltée tout de suite après la récolte, alors que le grain détient encore un niveau élevé d’énergie de germination.

L’orge initialement acceptée pour le maltage peut être rejetée après plusieurs mois d’entreposage si elle perd sa capacité de germination nécessaire pour obtenir un malt de bonne qualité.

Détecter et mesurer la prégermination de l’orge

Le test d’énergie de germination est couramment utilisé dans le processus de sélection de l’orge destinée au maltage. Le test de détermination de l’énergie de germination n’indique pas la prégermination chez l’orge. Bien qu’une inspection visuelle puisse permettre de déceler les grains dont la germination est avancée, les stades de germination précoce ne sont pas toujours visibles sur le grain.

L’analyse rapide de la viscosité (RVA) constitue un test rapide et objectif pour détecter et mesurer le degré de prégermination chez l’orge. L’alpha-amylase est l’une des enzymes produites très tôt pendant la germination. Comme la teneur en alpha-amylase d’un grain sain est très faible comparativement à celle d’un grain en germination, la teneur en alpha-amylase peut servir d’indicateur de germination. Une RVA estime indirectement la quantité d’alpha-amylase présente dans l’orge, par la mesure de la viscosité de l’orge moulue dans l’eau. Les résultats de viscosité sont exprimés en unités RVU (Rapid Visco Units) ou en centipoises (cP).

Interpréter les résultats de l’analyse rapide de la viscosité

Les échantillons dont les valeurs finales de viscosité sont supérieures à 120 RVU sont considérés comme étant des grains sains qui ont une probabilité très élevée de conserver leur énergie de germination après l’entreposage. Les valeurs se situant entre 50 à 120 RVU indiquent un taux de germination prématurée, alors que les valeurs inférieures à 50 RVU indiquent un taux de germination prématurée très élevé et des grains ayant une forte probabilité de perdre leur énergie de germination pendant l’entreposage. Ces grains doivent être transformés en malt le plus rapidement possible.

Prédiction de la perte d’énergie de germination selon les résultats de l’analyse rapide de la viscosité
Risque de perte d’énergie de germination au cours de l'entreposage Viscosité tirée de l’analyse rapide de la viscosité (RVU)
Faible Supérieure à 120 RVU
Intermédiaire 50 à 120 RVU
Élevé Inférieure à 50 RVU

L’analyse rapide de la viscosité est un outil de gestion qui permet d’estimer le risque que l’orge perde son taux d’énergie de germination de 95 % nécessaire pour le maltage. Pour prédire avec plus de précision une durée sécuritaire d'entreposage des grains, il faut tenir compte, en plus des valeurs de l’analyse rapide de la viscosité, des conditions d'entreposage (température et humidité relative) et de la teneur en eau initiale du grain.

Une analyse rapide de la viscosité peut faciliter le processus décisionnel des sociétés céréalières et brassicoles en ce qui a trait à la gestion de l’orge entreposée aux fins de maltage. Il peut également servir à atténuer le risque lié au marketing encouru par les producteurs, les marchands, les sociétés céréalières et les sociétés brassicoles.

Liens connexes

Date de modification :